La joute (d'après le concept Piramida)
Avec Stéphan Bureau

HD

Sujets

Dossiers complets

Le journalisme citoyen

Contexte :

Les journalistes professionnels ont perdu l’exclusivité sur l’information. Grâce aux nouvelles technologies, de simples citoyens rapportent aussi les événements et analysent l’actualité. Nous sommes à l’ère du journalisme citoyen.

Scoops, photos exclusives, rumeurs, opinions, monsieur et madame tout-le-monde a maintenant son mot à dire et à écrire.

En sommes-nous mieux informés?

Date de l'émission :

8 janvier 2010

Condensé de recherche :

LES FAITS

• Les sites de journalisme citoyen pullulent à travers le monde.

• L’intérêt pour cette approche journalistique croît rapidement. On ne sépare plus informateurs et consommateurs, mais l’un s’imbrique maintenant harmonieusement dans l’autre.

• La collaboration journalistes / consommateurs est maintenant admise. En 2009 l’AFP est allée puiser jusqu’à 34 % du contenu d’un média de journalisme citoyen français nommé : Citizenside.

DU POUR, DU CONTRE

POUR
- De simple récepteur, le lecteur devient diffuseur en rendant compte d’événements dont il est témoin. Cette nouvelle complémentarité entre informateurs et lecteurs donne aux premiers un devoir de rigueur accru et au second une occasion d’affûter son regard critique sur les choses.
- Tous les sites citoyens comptent leur lot de scoops et de nouvelles qui se démarquent de la presse traditionnelle.
- Le journalisme citoyen est un contre-pouvoir démocratique. Exit le Téléjournal vu comme la grand’messe et la presse perçue comme la Bible. Voilà que sacré et profane cohabitent et se complètent judicieusement.

CONTRE
- Les journalistes citoyens et les blogueurs sont omniprésents sur la Toile. Mais rien ne garantit la crédibilité des informations qu’ils véhiculent. Aucune éthique ni aucun modus operandi ne sont imposés au quidam qui écrit.
- Le journaliste professionnel est un guide éclairé qui permet de séparer le bon grain de l’ivraie dans l’agora bruyante que propose la Toile.
- En période de crise économique, il est normal qu’on encense le journalisme citoyen puisque c’est une façon de récolter la nouvelle sans payer ses journalistes.

SAVIEZ-VOUS QUE?

• Rue89, un site de journalisme citoyen fait des petits un peu partout dans le monde. On parle d’un journalisme neuf, d’un renouvellement de notre façon de faire et de consommer l’information. On invite la communauté des lecteurs à jouer un rôle actif dans la diffusion de la nouvelle. L’information est maintenant coproduite. C’est l’ère du journalisme à trois voix : a) le journaliste b) l’internaute et c) l’expert.

• Ce site fait partie des 20 sites les plus visités de France.