La joute (d'après le concept Piramida)
Avec Stéphan Bureau

HD

Sujets

Dossiers complets

Faut-il interdire le hidjab à l’école?

Contexte :

Le port du voile pour les filles à l’école ne fait pas l’unanimité. Une école montréalaise se coupe les cheveux en quatre afin d’autoriser ses étudiantes musulmanes à cacher leurs chevelures.

Au nom de la laïcité, la France a déjà interdit le port du voile, ou hidjab, dans ses classes. Chez nous, les experts et la population n’ont pas encore trouvé le fameux consensus québécois.

Faut-il interdire le port du hidjab dans nos écoles?

Date de l'émission :

15 janvier 2010

Condensé de recherche :

LES FAITS

• La controverse entourant le voile faisant partie intégrante de l’uniforme de l’école publique Marguerite-De Lajemmerais relance le débat du port du voile à l’école.

• Au Québec, depuis 2005, les écoles publiques primaires et secondaires sont tenues de s’adapter aux besoins religieux de leurs élèves.

• En 2008, 58 % de la population québécoise était contre le port du voile à l’école alors qu’ils étaient 65 % en 2007.

DU POUR, DU CONTRE

IL FAUT INTERDIRE LE PORT DU HIDJAB À L'ÉCOLE
- «Le hidjab est tout sauf un simple bout de tissu. Il heurte le principe de l’égalité entre les sexes, puisqu’il représente une conception restrictive de la pudeur qui s’applique aux femmes et non pas aux hommes. » Conseil du statut de la femme

- Le voile représente un obstacle entre les élèves dans un lieu neutre où ils sont censés se forger une pensée à travers leurs apprentissages.

LE PORT DU HIDJAB À L'ÉCOLE DOIT ÊTRE PERMIS
- En se basant sur l’interprétation de la Charte québécoise, le voile ne pourrait être interdit. La charte garantit la liberté de religion et protège les minorités contre l’exclusion ou la discrimination fondée sur la religion.

- Si on interdisait le voile, est-ce qu’on n’encouragerait pas alors la ghettoïsation des fillettes musulmanes? Les jeunes filles qui sont obligées de porter le voile par leurs parents n’auraient alors aucune manière d’être confrontées aux valeurs et à la culture du territoire d’accueil, en l’occurrence, le Québec.

SAVIEZ-VOUS QUE?

• L’article 3 de la Charte québécoise protège la liberté de religion.

• En France, on a interdit le port du voile dans les écoles, les lycées et les collèges publics en mars 2004.

• Le voile est aussi interdit dans les institutions scolaires en Turquie depuis les années 1980.

ILS ONT DIT

• « Porter un hidjab est un véritable défi dans la société occidentale. Les femmes qui le font méritent d’être respectées, en raison de leur détermination à être elles-mêmes plutôt que de se plier aux stéréotypes qu’impose la société de consommation ».
Zahia Ouiddir, Montréal

• « Si les Québécois semblent moins tolérants que les Canadiens sur le port du voile, c’est parce qu’ils sont plus conscients de la portée symbolique et politique de ce signe. Le hidjab, comme la burqa, symbolise l’asservissement de la femme dans l’islam traditionnel. Il exprime le rapport entre les sexes, qui fait de la femme un être inférieur. »
Daniel Gomez, Montréal