La joute (d'après le concept Piramida)
Avec Stéphan Bureau

HD

Sujets

Dossiers complets

Gagner ou participer aux Jeux olympiques?

Contexte :

C’est ce soir qu’a lieu la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Vancouver. Les 206 athlètes canadiens forment notre plus importante délégation olympique à des jeux d’hiver.

Avec un investissement sportif de $ 110 millions, la Canada ne se contentera pas de participer. Il veut gagner beaucoup d’or, d’argent et de bronze.

Les athlètes doivent-ils remporter des médailles à tout prix pour gagner le respect du public?

Date de l'émission :

12 février 2010

Condensé de recherche :

LES FAITS

• Aux Jeux olympiques de Vancouver, le Canada souhaite être en tête de peloton en terme de médailles et le Comité olympique canadien (COC) s’est engagé dans la course avec un objectif précis : non seulement être le pays récoltant le plus de médailles, mais aussi remporter, pour la première fois, une médaille d’or en sol canadien.

• Le COC place la barre haute et espère ainsi engendrer plus d’une trentaine de victoires. Un record ambitieux considérant que les athlètes canadiens n’ont jamais fait mieux qu’à Turin où ils avaient raflé 24 médailles. Ils s’étaient alors taillé une 3e place après l’Allemagne et les États-Unis.

• Plus que jamais nos athlètes sont soutenus financièrement notamment avec le programme À nous le podium. Ce programme de 110 millions de dollars a été mis sur pied afin d’aider les équipes olympiques et paralympiques à atteindre leur objectif : le podium!

DU POUR, DU CONTRE

GAGNER
- 206 athlètes canadiens tenteront de s’emparer du podium. Il s’agit de l’équipe canadienne la mieux préparée et la mieux financée.

- Dans le milieu sportif, on a toujours reconnu l’importance de la visualisation pour engendrer la réussite. Les athlètes s’y prêtent, peu importe leur discipline. Avez-vous pensé une seconde à ce que pourraient faire 33 millions de Canadiens qui visualisent la victoire de leurs athlètes?

- Prôner la participation sans miser sur la victoire est un faux-semblant qui découle de nos bonnes valeurs judéo-chrétiennes. Or, la télé ne se contente pas d’un spectacle sans éclat.

- Le Canada est l’hôte du monde entier, n’est-il pas normal qu’on veuille que la nation fasse bonne figure?

PARTICIPER
- Ce qui compte, disait Pierre de Coubertin c’est la participation.

- Considérant que les JO sont une occasion unique qui n’arrive qu’à chaque 4 ans, l’opportunité d’y être, de s’être rendu à ce niveau doit être perçu tel un accomplissement en soi.

- Le Comité olympique canadien a investi et veut un retour sur l’investissement. Mais les JO s’achètent-ils à coup de millions? 110, est-ce suffisant?

- Réduire nos attentes, c’est soutenir les athlètes de manière empathique et réaliste.

SAVIEZ-VOUS QUE?
• L'équipe canadienne compte 32 médaillés des Jeux de 2006, dont 14 membres de l'équipe de hockey féminin.

• Le Canada a été l’hôte des Jeux olympiques à deux reprises. À Calgary en 1988 et à Montréal en 1976. Mais les athlètes canadiens n’ont jamais remporté de médaille d’or au pays.

• Aux derniers Jeux d’hiver, à Turin, les Canadiens ont raflé 24 médailles. Le Canada s’était ainsi placé au 3e rang mondial après l’Allemagne et les États-Unis.