La joute (d'après le concept Piramida)
Avec Stéphan Bureau

HD

Sujets

Dossiers complets

Hausser le salaire des médecins spécialistes?

Contexte :

Les médecins spécialistes du Québec exigent un rattrapage salarial pour éviter un exode de leurs cerveaux. Ils ont lancé une campagne de publicité pour faire avaler cette pilule.

Nos finances publiques sont gravement malades et requièrent les premiers soins. Les médecins sont efficaces et certains les qualifient de Wayne Gretzky du réseau de la santé.

Si un joueur de hockey vaut des millions, combien doit-on payer les artistes du bistouri?

Date de l'émission :

26 février 2010

Condensé de recherche :

LES FAITS

• Les médecins spécialistes se trouvent mal payés.

• Malgré un rattrapage de près d’un milliard de dollars en 2007, ils en veulent toujours plus.

• Cette fois-ci, ils veulent aller chercher une hausse entre 4 % et 6 % par année, soit plus que ce que les syndiqués du Front commun réclament.

• Gaétan Barrette, président des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) défend bec et ongle l’idée que les médecins spécialistes doivent être payés à la valeur du marché si on ne veut pas les perdre.

• Pourtant, selon Emploi-Québec, les médecins spécialistes sont en tête de liste parmi les professions les plus payantes.

• Si certains considèrent que les médecins spécialistes sont les enfants gâtés du système, d’autres pensent qu’ils doivent être payés autant que leurs confrères canadiens.

DU POUR, DU CONTRE

OUI
- Les médecins spécialistes payent leurs études à un coût moindre que dans les provinces anglophones. De plus, le coût de la vie est plus élevé à Toronto qu’ici. Leurs demandes sont exagérées.

Le Québec est dans le rouge et n’a pas les moyens d’augmenter les salaires des médecins spécialistes. La province à d’autres priorités.

NON
- Les médecins sauvent des vies. Ce seul critère est suffisant pour leur accorder une augmentation de salaire comparable à leurs collègues des provinces anglophones.

- Nous devons tout faire pour garder nos médecins spécialistes qui risquent de partir si les salaires offerts ne sont pas concurrentiels. Nous avons déjà des problèmes à trouver des infirmières. Cessons d’affaiblir notre système de santé.

SAVIEZ-VOUS QUE?

• Les médecins spécialistes ont déjà obtenu des augmentations de 35 % pour la période 2007 à 2015. Ils exigent maintenant entre 4 % et 6 % de plus par année ce qui ferait passer leur rémunération de 250 000 $ en 2007 à près d'un demi-million en 2015!

• Au début du mois de février 2010, 91 % des médecins spécialistes ont donné leur appui aux propositions du Dr Barrette et de son équipe.

• Selon une projection établie par la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), la rémunération moyenne brute des spécialistes « actifs » s'élevait à 358 000 dollars en 2009. Par comparaison, les omnipraticiens « actifs » ont touché 230 000 dollars cette même année.